Qui Suis-Je?

Qui est Eva exactement ?

J’ai quand même besoin de me présenter surtout si tu viens juste de découvrir mon blog fontaine, ça te permettra de me connaitre un peu mieux. Voici ma petite histoire !
Comme tu l’as certainement vu, je m’appelle Éva et je viens d’avoir 23 ans. Vraie blonde (il en reste encore) aux cheveux mi-longs ou longs comme en ce moment, je suis une parisienne pure et dure ! La question que tu te poses certainement est logique, je ferai pareil à ta place et je vais y répondre directement, oui je suis une vraie nana et oui c’est bien moi sur les photos. J’en ai publié trois d’ailleurs, excuse-moi pour la qualité, c’est pris avec l’Iphone 4S et toute seule en plus donc pas évident de voir si je cadre bien. 🙂 Je préfère quand même le préciser que j’existe bel et bien car on trouve de tout sur internet et pas mal de fake. Revenons à nos moutons, si j’ai décidé d’ouvrir un blog sexe, il y a une raison. En effet, il y a exactement 3 mois au moment où j’écris ces lignes, le 20 juin 2012 pour être précise j’ai découvert un truc de dingue…

Moi Eva une sacrée mouilleuse

Mon histoire personnelle en quelques lignes

Comment j’ai découvert que je pouvais mouiller comme dans les films ? Un pur hasard en fait! J’étais installée tranquillement dans mon lit et j’ai eu envie de me masturber. Il était presque minuit et j’étais seule dans mon studio (oui je suis étudiante). Sans copain pour me satisfaire, il faut bien se démerder toute seule. D’habitude j’utilise mes godes ou vibromasseurs et j’en suis assez satisfaite mais ce soir là, j’ai eu envie de m’amuser avec mes doigts. Je passe ma main dans mon string en déboutonnant légèrement mon jean. J’étais excitée un truc de malade à tel point que j’en ai mouillé mes sous-vêtements, ce qui m’arrivait que très rarement. Un peu chamboulée, je me mets à l’aise donc toute nue et je commence à faire passer un doigt dans ma petite foune puis deux…

En me masturbant de plus en plus fort j’ai eu l’impression de toucher un endroit de mon vagin que je ne connaissais pas jusque là. Plus je faisais des mouvements de haut en bas et plus je me sentais partir comme si j’avais trouvé mon point G. Je n’étais pas une grande adepte du doigtage mais je me suis dit à ce moment là que j’avais perdu des années pendant lesquelles j’étais dans l’ignorance totale de mon corps. Mes deux doigts dans le minou et tous les autres dehors, j’avais trouvé une façon de me toucher qui me donnait presque envie d’uriner mais ce n’était pas ça. J’étais tout simplement sur le point d’éjaculer et de devenir la femme fontaine que j’ignorais. A force d’enfoncer mes doigts, j’y suis arrivée.

En sortant brutalement ma main de mon cul, j’ai alors vu un jet de mouille (d’où le nom de mon site 🙂 ) sortir sous forme de grosse giclée de ma petite fente toute rose. J’étais dans un état second, tremblante de toute part vu c’était la première fois que je vivais cette sensation. Un peu comme une conne je me suis vue éjaculer, la cyprine couvrant une grosse partie de mes draps. Entre peur et jouissance complète, je me suis demandée ce qui m’arrivait, si j’étais normale et pourquoi aujourd’hui et jamais quand je faisais l’amour avec mes partenaires.

Mouiller, une véritable passion

J’ai vite compris en me renseignant que toutes les femmes, je dis bien toutes, ont cette capacité, moi la première, mais qu’elles ne savent pas comment faire ! Je pense que les voisins ont du m’entendre hurler tellement ce cri est sorti de façon spontanée. C’était ma première fois toute seule. Depuis j’apprends à tous les hommes (et même à mes copines) comment procéder et je peux te dire qu’ils me remercient car ils essayent à droite et à gauche avec succès même si ça demande un peu de pratique.

C’est devenu pour moi une véritable passion d’éclabousser du minou. C’est donc aujourd’hui pour moi le moment d’ouvrir un blog totalement gratuit (et oui je ne vends rien comme tu peux voir) avec l’aide d’un ami qui s’y connait en informatique afin de partager vidéos, photos, webcams porno et un tas d’autres choses que je trouve sur internet avec un seul point commun : vibrer tous ensemble devant du porno fontaine. C’est un peu gonflé de ma part surtout que je publie quelques photos de moi pour que tu te fasses une idée de la coquine qui écrira chacun des articles que tu trouveras sur ce site. C’est mon côté exhibe qui refait surface, tan pis si je me fais prendre par mes proches, j’aime le cul et je ne vais pas me priver.

« Sur jetdemouille, faire mouiller une femme devient un art »

Avant de te laisser profiter de mon blog…

Je n’ai qu’un mot à te dire, profite de mon blog pour découvrir ou redécouvrir cet univers qu’est la femme fontaine. Tu verras c’est juste incroyable de voir une femme avoir un orgasme en éjaculant de la cyprine. N’oublie pas de partager l’adresse de mon site et de commenter tous les articles, tu ne seras pas déçu.

Pense aussi à regarder l’extrait soft et l’extrait sexe que Nicolas te propose, tu pourras alors te rendre compte de la qualité de la méthode qu’il a crée pour ceux et celles qui veulent tout savoir sur les fontaines et le plaisir féminin.

Gros bisous ! 😉